Amstrad PCW 8256

Amstrad PCW 8526 le jour de son arrivée

L’Amstrad PCW 8256 est le premier de la série des PCW, produits par Amstrad entre 1985 et 1998. Il est construit autour d’un processeur Zilog Z80 à 4 MHz, 256 Ko de Ram et un lecteur de disquettes 3 pouces simple face/simple densité de 180 Ko hérité du CPC.Il était fourni avec sa propre imprimante, dont une partie de l’électronique était directement dans l’unité centrale. Côté affichage, en mode texte il pouvait afficher 92 carractères sur 32 lignes, a savoir que la 32ème ligne était réservée aux commandes de l’imprimante, et 720×356 pixels en mode graphique (très bon pour son époque). Il pouvait avoir en option un port série ou parallèle.

Il est conçu comme une machine de traitement de texte. Le Locoscript, fourni avec la machine, était en mesure d’écrire plusieurs polices, des mises en pages avancées, la gestion de colones, modèles de lettres et bien d’autres possibilités encore.

Sa conception autour du Zilog Z80 lui permet de faire foncionner le système d’exploitation CP/M, ce qui l’ouvre à la grande bibliothèque logicielle qui va avec.

Mon avis :

Sympatique ordinateur, avec de très bonnes capacités graphiques. Lui premettre de fonctionner sous CP/M était une très bonne idée, cette décision l’a rendu très polyvalent, passant de la simple machine à écrire (il est possible de lui faire imprimer les carractères à mesure qu’ils sont tapés, comme sur une machine à écrire électronique), à la machine de bureautique peu encombrante et performante.

En quelques mots :

  • Zilog Z80 à 4 MHz
  • 256Ko de Ram extensible à 512
  • Lecteur disquettes 3 pouces, 180 Ko
  • Affichage 92 carractères sur 32 ligne en mode texte, 720x256px en mode graphique.
  • Beeper audio

Mon exemplaire :

  • Complet avec son imprimante et ses logiciels
  • Extension série/parallèle