Commodore PET 8032

Commodore PET 8032 et lecteur disquettes 8050 lors de la Oufparty 3 à Martigny

Sorti en 1980, le Commodore PET 8032 suit l’évolution du Commodore PET 2001. Il peut afficher 80 colonnes et possède 32 Ko de RAM, d’où son nom.

Il est construit autour d’un processeur MOS 6502 à 1 MHz. 

Il diffère des autres PET de par son clavier, qui est devenu un clavier professionnel à pavé numérique, la possibilité d’y ajouter de la mémoire RAM, jusqu’à 96 Ko et l’affichage en 80 colonnes.

Il est obligatoire de posséder un lecteur disquettes ou cassettes afin de pouvoir enregistrer ses programmes et documents. Il possède pour cela un port cassette identique à tous les Commodore 8 bits (il est possible d’utiliser le lecteur cassettes du Commodore 64) et un port IEEE 488 grâce auquel il est possible de communiquer avec les lecteurs disquettes, mais aussi avec d’autres périphériques, comme imprimantes ou disques durs pour ceux qui avaient la chance d’en posséder un.

Les Commodores PETs ne possèdent pas de mode graphique, ainsi lorsque l’on veut programmer avec des graphismes, on doit utiliser les symboles graphiques correspondant à chaque touche. 

Mon avis :

J’adore cet ordinateur, juste pour son look. J’ai du effectuer quelques réparations sur la mémoire et depuis il fonctionne parfaitement. Je l’allume régulièrement et ai toujours autant de plaisir à jouer à un jeu en mode texte ou à créer un petit programme en BASIC, juste pour le fun.

En quelques mots :

  • Processeur Motorola 6802 à 1 Mhz
  • Mémoire vive jusqu’à 96 Ko
  • Port IEEE 488
  • Affichage 80 colonnes
  • Commodore BASIC 4.0

Mon exemplaire :

  • Condensateurs changés
  • Lecteur disquettes 8050